Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Bangladesh
 

Bangladesh

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Inde

Avec 150 millions d’habitants répartis sur 147 750 kilomètres carrés, le Bangladesh détient le record du monde de densité de la population (à l'exception des Villes-Etats).

Situé dans le creux du golfe du Bengale, le pays est au confluent de deux grandes puissances en mouvement, la Chine et l’Inde. Sa proximité géographique avec son voisin indien d’une part et géopolitique avec son partenaire chinois, d’autre part crée des opportunités pour profiter d’une dynamique régionale ascendante.

Les ressources agraires font la force du Bangladesh. La fertilité des sols et les précipitations abondantes sont propices à l’agriculture et tendent à compenser le cruel défaut de ressources minières.

Vu de l’occident, le dynamisme de son économie, tiré par un secteur privé entreprenant, et matérialisé par l’émergence de nouveaux secteurs, est  parfois insuffisamment perçu. Les partenaires asiatiques ne s’y trompent pas, ils développent leur présence commerciale à un rythme soutenu et n’hésitent pas à délocaliser des investissements manufacturiers vers le Bangladesh.

Certes, le pays présente des incertitudes en matière gouvernance, de lutte contre la corruption et de rigueur budgétaire. De même, la faiblesse des infrastructures dans les domaines de l’énergie, des transports et des communications, pèse sur la compétitivité de l’économie. En outre le pays est particulièrement vulnérable aux effets du changement climatique et aux chocs externes de hausse des prix des produits alimentaires et énergétiques.

Pour autant, les institutions financières internationales, les agences de notation et des analystes des grandes banques relèvent le fort potentiel économique du pays qui dispose d’un atout majeur, son capital humain dont la qualification progresse.

Son taux de croissance est chaque année aux alentours de 6%. Le Bangladesh aspire à devenir un pays émergent à l’horizon 2021 et à réduire significativement son taux de pauvreté.

Compétences du service économique
Le service économique de Dacca, en liaison avec le service régional de New Delhi, assure le suivi des risques macroéconomiques et financiers qui pèsent sur le pays. Ceci permet notamment de motiver les avis sur les article IV du FMI ou sur les projets de développement initiés par la France elle-même ou par des banques multilatérales.

Le service économique veille également à appuyer nos entreprises dans leurs relations avec le tissu économique et administratif bangladais ; il promeut ainsi la présence économique française dans la zone, en liaison avec Ubifrance.

  • Lettre d'Asie du Sud - Mai 2014 - - 24/06/2014

    Sommaire Inde - Gujarat, success story ? - Pakistan  - Quel bilan économique pour le gouvernement Sharif, un an après son arrivée au pouvoir ? - Bangladesh - Un budget 2014-15 ambitieux - Sri Lanka – La pratique du prêt gagé sur l’or, un risque po...

  • Lettre d’Asie du Sud - Mai 2014 - 24/06/2014

    Sommaire Inde - Gujarat, success story ? - Pakistan  - Quel bilan économique pour le gouvernement Sharif, un an après son arrivée au pouvoir ? - Bangladesh - Un budget 2014-15 ambitieux - Sri Lanka – La pratique du prêt gagé sur l’or, un risque po...

  • Lettre d'Asie du Sud - Mars 2014 - 22/04/2014

    Sommaire Inde – Parti du Congrès : un bilan en demi-teinte et un programme dans la continuité des précédents Inde – BJP : un programme économique entre pragmatisme et continuité Pakistan – Quel impact économique attendre de l’octroi des licence...

  • Lettre d'Asie du Sud - Février 2014 - - 04/04/2014

    SommaireInde – Une intensification des relations économiques avec l’Afrique depuis 10 ans.Inde – Un bilan positif de l’action de Rajan, six mois après son arrivée à la tête de la RBIPakistan – La normalisation du commerce bilatéral indo-pakistanai...

  • Bangladesh : un budget 2014-15 ambitieux - 24/06/2014

    Le premier budget du nouveau gouvernement de Sheikh Hasina pour l’année budgétaire 2014/15 (juillet 2014 - juin 2015), présenté le 5 juin dernier, se fonde sur une hypothèse de croissance jugée très optimiste par les économistes de la place (7,3 %...

  • Rana Plaza, un an après - 22/04/2014

    L’effondrement de l’immeuble Rana Plaza le 24 avril 2013, en causant la mort de 1132 ouvriers, a créé une émotion considérable dans le monde entier. Il a été suivi de nombreuses initiatives pour éviter qu’un tel drame ne se répète. Etat des lieux,...

  • Bangladesh – Industrie navale : un secteur prometteur - 04/04/2014

    La dépendance au secteur textile (80 % de ses exportations) expose le Bangladesh aux aléas de la demande internationale. La diversification de l’économie du pays et de ses débouchés commerciaux est donc un impératif pour les autorités du pays. Grâ...

  • Evolutions du secteur textile suite à l’accident du Rana Plaza - 13/03/2014

    Près de dix mois après le drame du Rana Plaza, la situation commencerait enfin à évoluer. Après plusieurs semaines de manifestations des salariés du secteur du textile, les employeurs ont accepté la proposition gouvernementale de porter au 1er déc...

Service Public service-public.fr LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit legifrance.gouv.fr http://www.gouvernement.fr gouvernement.fr France.fr france.fr

© Ministère des Finances et des Comptes publics - Ministère de l'Économie, de l’Industrie et du Numérique - 2014