Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Bahreïn
 

Bahreïn

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Liban

Avec un PIB nominal de 35 Mds USD en 2015 et une population de 1,3 million d'habitants dont près de la moitié est composée d'expatriés (le PIB par tête s'établissait à 26 006 USD en 2015), l'économie bahreïnienne est une économie de petite taille, ouverte sur le monde et longtemps centrée sur l'exploitation de gisements pétroliers découverts dans les années 1930.

L'assèchement des réserves pétrolières se précise et désormais la production pétrolière - 210 000 barils/jour en 2014 - repose essentiellement sur le champ pétrolier off-shore d'Abou Safaa cédé par l'Arabie saoudite. Si la production pétrolière représente, plus de 80% des recettes budgétaires en 2015, l'économie bahreïnienne a su opérer une diversification industrielle (modernisation de la raffinerie nationale BAPCO et production d'aluminium) et dans les services financiers à partir des années 1970. Ainsi, en 2015 le secteur des hydrocarbures ne représentait que 15,1% du PIB contre 24,1% du PIB entre 2010 et 2014 tandis que les exportations d'hydrocarbures constituent 51% des exportations contre 63,6% des exportations entre 2010 et 2014 selon les chiffres du Fonds Monétaire International.

En 2015, le secteur financier représentait 16,7% du PIB nominal et le secteur manufacturier 16,8% du PIB nominal. Face à la concurrence des autres pays du GCC qui préparent avec des moyens considérables l'après-pétrole, l'économie bahreïnienne doit cependant réinventer un modèle de croissance : les autorités misent sur le tourisme (11.6 millions de visiteurs en 2015 dont 80% en provenance d'Arabie Saoudite) et sur le développement des infrastructures logistiques notamment. La diversification économique et le positionnement économique régional constituent pour le Royaume les piliers d'un modèle de croissance économique équilibré. La diversification économique est devenue depuis 2008, avec la Bahrain's Economic Vision 2030, l'axe majeur de la politique économique du Royaume. Dans ce contexte, Bahreïn peut ainsi compter sur les promesses de dons des pays du GCC suite aux évènements de 2011 (10 Mds USD sur 10 ans).

  • Situation économique et financière du Royaume de Bahreïn – Février 2017 - 05/02/2017

    La performance économique et financière du Royaume, malgré les efforts actuels de diversification économique, reste largement tributaire de l’évolution des prix du pétrole. Néanmoins, si le contexte global reste difficile, le léger rebond des prix...

  • Les échanges commerciaux entre la France et Bahrein - 31/01/2017

    Les échanges commerciaux entre la France et Bahreïn ont continué à reculer au 1er semestre (S1) 2016. Le volume cumulé des exportations et importations représentait seulement 86,0 MEUR au S1 2016 contre 140,7 MEUR au S2 2015. Ce résultat s’expliqu...

  • L'investissement direct étranger à Bahrein en 2014 - 02/08/2016

    Le Royaume de Bahreïn, membre du Conseil de Coopération des Etats Arabes du Golfe (CCEAG), est bénéficiaire net d’investissements directs étrangers (IDE). Le stock des IDE s’élevait en 2014 à 18 771 M USD, tandis que celui des investissements bahr...

  • Positions multilatérales de Bahrein - 01/08/2016

    Bien intégré au sein du système multilatéral (ONU, OMC), Bahreïn adopte une diplomatie active afin de renforcer l’intégration économique et politique au sein des pays du CCEAG. Le Royaume appelle ainsi à la mise en place d’une union des pays du CC...


service-public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr france.fr

© Ministère de l'Économie et des Finances - 2017