Liberté, Égalité, Fraternité, République Française Trésor Direction générale
Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Australie
 

Australie

Ce pays est rattaché à la zone de compétence du site suivant : Japon

Le Commonwealth d’Australie, grand comme quatorze fois la France, peuplé de 24 millions d’habitants, est désormais la douzième économie mondiale selon le classement du FMI. Les forces traditionnelles de son économie sont ses ressources primaires très abondantes et variées (fer, charbon, gaz, pétrole, uranium, or, cuivre, terres rares) et une agriculture productive et tournée vers l’exportation. L’économie australienne connait une croissance ininterrompue depuis 1991, d’abord tirée par le commerce de ses richesses minérales avec ses partenaires asiatiques (71% de ses échanges se font avec les pays de la zone APEC, dont plus d’un tiers avec la Chine). L’Australie, membre du G20, en a exercé la présidence en 2014, durant laquelle elle a surtout mis en avant la question du développement des infrastructures, obtenant la création d’un Global Infrastructure Hub, nouvelle institution basée à Sydney. Malgré l’effet de la crise financière de 2008 sur les finances publiques, le pays est un des derniers dont la dette est notée AAA par toutes les agences.

L’Australie est traditionnellement un pays fortement exportateur et libre-échangiste. Elle est particulièrement active au sein de l’OMC, tout en déployant une stratégie de conclusion d’accords de libre-échange, régionaux et bilatéraux avec ses principaux partenaires. Après avoir signé des ALE avec ses grands clients asiatiques (Chine, Japon, Corée du Sud, ASEAN) et le Partenariat Trans-pacifique, le prochain objectif australien est la conclusion d’un ALE avec l’Union européenne, deuxième partenaire commercial de l’Australie. Les travaux préparatoires à l’ouverture d’une telle négociation (scoping exercise) ont commencé début 2016.

Nos relations économiques avec l’Australie sont dans une phase ascendante. La plupart des grandes entreprises françaises sont présentes en Australie, employant plus de 60 000 Australiens pour un chiffre d’affaires de près de 20 milliards d’euros. La relation commerciale bilatérale est relativement peu développée mais structurellement très favorable à la France, le solde positif atteignant 1,4 milliard d’euros en 2015, avec des exportations françaises représentant plus de deux fois et demi le flux d’importations depuis l’Australie. Le développement des relations économiques bilatérales est favorisé par le très fort dynamisme d’une communauté française jeune et entreprenante, qui augmente de 8% par an et qui inclut une centaine de VIE. Le partenariat stratégique lancé lors de la visite d’Etat du Président de la République de novembre 2014 repose sur trois axes : intergouvernemental, entre les entreprises, entre les citoyens (government to government, business to business, people to people). Le choix de DCNS par l'Australie en avril 2016 pour la construction de sa future flotte de sous-marins est un élément structurant pour la pérennité d'une relation bilatérale forte.

Le Service économique de Canberra assure le suivi de la situation économique et financière australienne, ainsi que des ressorts du développement de nos échanges bilatéraux et des investissements croisés entre les deux pays. Il analyse les positions australiennes adoptées dans les enceintes internationales et dans le cadre des négociations multilatérales, et favorise les échanges entre administrations et milieux d’affaires. Il identifie les possibles obstacles à l’accès au marché australien de nos entreprises afin d’en négocier la levée. Il a un rôle de coordinateur de l’ensemble des acteurs publics locaux dans le domaine économique, au premier rang desquels Business France.

Le Service économique de Canberra, rattaché au Service Economique Régional de Tokyo, pilote aussi par subdélégation l’analyse macro-économique et financière de la Nouvelle-Zélande et des Etats insulaires suivants du Pacifique sud : Fidji, Kiribati, Iles Mariannes, Iles Marshall, Etats Fédérés de Micronésie, Nauru, Papouasie Nouvelle Guinée, Salomon, Tonga, Tuvalu, Vanuatu. Il contribue également aux travaux destinés à favoriser l’insertion de la Nouvelle Calédonie dans son environnement régional.

  • Situation économique et financière de l’Australie - 01/07/2016

    L'Australie demeure aujourd’hui dans une situation économique particulièrement satisfaisante, notamment en comparaison avec les autres membres de l’OCDE, voire du G20 : croissance solide (3% en 2015) et ininterrompue depuis 25 ans, PIB par habitan...

  • Le financement des projets d'infrastructures en Australie - 14/06/2016

    Depuis une décennie, l’Australie connaît des mutations économiques et sociales importantes, avec une très forte croissance liée à l’activité minière et à la démographie dynamique, avant un ralentissement consécutif à la baisse des cours des matièr...

  • Cartographie des acteurs de la gestion de placements en Australie. - 13/04/2016

    Le secteur australien de la gestion de placements figure parmi les plus importants et les plus dynamiques au niveau régional et mondial. Sa taille et sa sophistication reflètent les forces du pays au sein de la zone Asie-Pacifique (7ème bourse de ...

  • Les investissements croisés franco-australiens en 2014 - 10/03/2016

    Les flux d’IDE français en Australie ont progressé de + 192% en 2014, passant de - 410 M EUR à 380 M EUR, représentant désormais 1,2% des flux d’IDE français dans le monde. Le stock d’IDE français en Australie a ainsi atteint 6,1 Mds EUR en 2014, ...

service-public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr france.fr

© Ministère de l'Économie et des Finances - 2016