Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Hongrie
 

Echanges commerciaux franco-hongrois en 2016

Les échanges commerciaux avaient souffert de la crise économique et d’une conjoncture déprimée depuis 2009. Ils ont repris le chemin d’une croissance vigoureuse avec une hausse de 8,7% en 2014 pour atteindre 6,7 Mds€, puis de +8,9 % en 2015 avec un total d’échanges de 7,3 Mds€. L’année 2016 marque une inversion de tendance avec une baisse de 0,41% de nos échanges à 7,27 Mds€ par rapport à 2015 (7,30 Mds€).

Nos exportations vers la Hongrie, en baisse brutale de 10,99% à 3,17 Mds€, sont responsables de cette inversion. Les livraisons d’Airbus à la compagnie Wizz Air expliquent cette contre-performance : 455M€ de livraisons en 2015, 6 M€ en 2016. Airbus a pourtant livré plus d’appareils en 2016, mais il s’agit désormais d’A321 livrés d’Allemagne en lieu et place d’A320, livré à partir de France. Nos importations en provenance de Hongrie progressent pour leur part sensiblement (+9,61% à 4,10 Mds€). Notre solde commercial plonge passant d’un modeste déficit en 2015 (183,81 M€) à un trou de 935,87 M€ en 2016.

En 2016, la Hongrie est, d’après les Douanes françaises, notre 30ème marché (0,72% de nos exportations) et notre 25ème fournisseur (0,81% de nos importations). La France est, d’après le Bureau des statistiques hongrois, le 4ème partenaire de la Hongrie en 2016 avec 4,82% des échanges globaux (en régression d’une place par rapport à 2015). Elle est la 4ème destination des produits hongrois (4,77%)  et passe du 6ème rang des fournisseurs de la Hongrie en 2015 au 8ème (4,87%).

Sectoriellement, le poste « autres produits industriels » (46,21% de nos ventes et 30,38% de nos achats), incluant les produits chimiques, parfums cosmétiques et les produits pharmaceutiques, devance désormais la vaste catégorie des équipements mécaniques, matériels électriques, électroniques et informatiques (38,12% de nos exportations et 44,71% de nos importations). Le poste « matériels de transport »  ne représente plus que 8,31% de nos livraisons (21,3% de nos livraisons en 2015), mais 18,90% de nos achats à la Hongrie).


Publié le 20/04/2017

service-public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr france.fr

© Ministère de l'Économie - 2017