Accueil » » Les services économiques à l'étranger » Hong-Kong
 

Le rôle de Hong Kong dans le commerce international en 2014

Avec des échanges extérieurs représentant 3,5 fois son PIB, et en hausse de 3,6%, à 1018 Mds USD, Hong Kong se classe à nouveau en 2014 parmi les 10 premiers contributeurs au commerce mondial. Si cette situation reflète un vaste commerce de transit, en grande partie lié à la sous-traitance de produits en Chine, le rôle de Hong Kong dans le commerce international dépasse toutefois cette contribution directe à la division internationale des processus de production : les entreprises hongkongaises contribuent également indirectement à la rencontre de l’offre chinoise et de la demande mondiale, par le développement d’activités de négoce international portant sur une valeur très significative de marchandises (635 Mds USD en 2013, dernière année disponible). Ces biens ne transitent à aucun moment par Hong Kong et ne sont donc pas enregistrées dans la balance des marchandises, bien que des entreprises hongkongaises en soient commanditaires et propriétaires tout au long du processus d’intermédiation ; cependant, une fois ces flux consolidés et retraités dans la balance des paiements (recommandations du FMI de 2009), Hong Kong réalise un excédent courant de 5,4 Mds USD, soit 1,9% du PIB, en 2014, le déficit sur les biens étant intégralement compensé par l’excédent sur les services. En 2014, les exportations hongkongaises ont progressé à un rythme modeste de 2,1%, à comparer avec un potentiel de plus de 6%, reflet d’un environnement externe en demi-teinte.


Publié le 26/06/2015

service-public.fr legifrance.gouv.fr gouvernement.fr france.fr

© Ministère de l'Économie et des Finances - 2017